Le Systeme de Qualification des Reproducteurs

Fruit de trois années de travail collaboratif entre les clubs de race affiliés et le LOOF, le Système de Qualification des Reproducteurs LOOF débute au 1er janvier 2015.

 Le but du SQR est de mettre en valeur des reproducteurs, et leur descendance, selon des critères non seulement morphologiques (conformité à la race) mais aussi, et surtout, des critères de santé, apportant des garanties aux futurs acquéreurs. Néanmoins, les éleveurs s'étant déjà engagés spontanément dans une démarche de qualité génétique peuvent, à travers le système de qualification, tirer pleinement parti des efforts consentis depuis quelques années. En effet beaucoup de chats possèdent déjà les éléments leur permettant d’intégrer la grille à des niveaux élevés.

Le Système de Qualification des Reproducteurs LOOF est fondé sur le volontariat.

L’éleveur n’est pas obligé d’inscrire ses reproducteurs dans le système de qualification. Il s’agit d’une démarche facultative. Mais beaucoup de chats possèdent déjà les éléments leur permettant d’intégrer la grille à des niveaux élevés.

 Les qualificatifs ainsi obtenus seront notés sur les pedigrees dès janvier 2015, donnant ainsi aux acquéreurs une meilleure visibilité d'ensemble sur les qualités des parents de leur futur chaton.

 Le Système de Qualification des Reproducteurs LOOF est progressif.

  • il doit permettre, pour les premiers niveaux, d’intégrer un maximum de reproducteurs : pour être efficace, le système de qualification doit reposer sur une base génétique la plus large possible ;
  • il devient, pour les niveaux supérieurs, de plus en plus sélectif, et valorise les reproducteurs selon 3 critères : morphologie, santé génétique, aptitude à transmettre leurs qualités.

En quoi consiste le Système de Qualification des Reproducteurs LOOF ?